Le village irlandais

Patrick Taylor a tout d’abord charmé les lecteurs avec Le médecin irlandais. Aujourd’hui, Taylor revient avec la colorée communauté de Ballybucklebo en Irlande du Nord où il se mijote toujours quelque chose sous la surface trompeusement endormie du village.

Le jeune médecin Barry Laverty vient tout juste de commencer son assistanat auprès de l’excentrique docteur Fingal Flahertie O’Reilly, mais il se sent déjà tout à fait chez lui à Ballybucklebo. Quand la mort soudaine d’un patient jette une ombre sur la réputation de Barry, ses chances de s’établir dans le village sont menacées.

Tandis qu’il attend avec anxiété les résultats de l’autopsie, Barry doit regagner la confance du village cancanier de l’Ulster, un patient à la fois. En commençant par une vendeuse en magasin exploitée avec une mystérieuse éruption cutanée jusqu’à la grossesse délicate d’une jeune femme pas encore mariée. Ballybucklebo fournit suffsamment de cas pour occuper deux médecins généralistes de campagne.

Quand un promoteur gourmand jette son dévolu sur le cœur même de Ballybucklebo — le pub du village —, il revient aux médecins de sauver le Cygne noir, affectueusement connu sous le nom de « Canard boueux » et empêcher qu’il soit transformé en piège à touriste trop cher. Après tout, les bons citoyens de Ballybucklebo ont besoin d’un endroit où boire à la santé les uns des autres…

Que vous l’ayez visité dans le passé ou que vous découvriez Ballybucklebo pour la première fois, Un village de la campagne irlandaise est le lieu idéal pour quiconque cherche de l’esprit, de la chaleur et juste une petite touche de blabla.