Image de couverture (Anaïs)

Un soir de juin 1929, à Saint-Étienne-de-Beauharnois, la jeune Anaïs Ladouceur est enlevée et retrouvée gravement blessée dans une cabane non loin de chez elle. D’un bonheur paisible à une tragédie innommable, l’univers de la famille Ladouceur bascule. Le long processus de guérison d’Anaïs sera ponctué par la rencontre de femmes inspirantes qui lui tendront la main. Anna Laberge, sa précieuse bienfaitrice, jouera un rôle déterminant dans l’évolution de la petite fille. L’amour inconditionnel d’un père et d’une famille soudée, malgré la douleur des deuils qu’ils partagent, accompagneront également Anaïs sur le chemin de la résilience. Une histoire d’amour, de pardon et de courage qui ne laissera personne indifférent.