Image de couverture (Brébeuf)

Montréal, automne 1947. Léopold Gauthier, vétéran de la Seconde Guerre mondiale et ancien détective de la Sûreté de Montréal, a de la difficulté à réintégrer la vie civile. Après sept ans d’absence, Léopold devrait être heureux de son retour, de revoir sa conjointe Suzanne…mais quelque chose cloche.
Lorsqu’on demande à Marcus O’Malley, l’ancien partenaire de Léopold, d’enquêter sur le meurtre brutal d’un étudiant du collège Jean-de-Brébeuf, Marcus prie son vieil ami de lui prêter main- forte. Suzanne Gauthier, devenue reporter de crimes pour la Gazette, encourage Léopold à accepter l’offre de Marcus.
S’improvisant détective privé, Léopold se joint donc à Marcus. Mais lorsque les victimes commencent à se multiplier, l’enquête se transforme en course contre la montre pour arrêter le tueur qui cible les élèves des collèges de Montréal…
Portrait pluvieux d’une époque aux cicatrices nombreuses, furieusement parfumé de whisky et de cigares, Brébeuf joue avec les codes d’un genre littéraire bicentenaire et attribue aux femmes une place de premier plan.